logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/04/2014

pour notre famille, pour nos enfants

V

 

Lorsque nous naissons, nos parents ont l’immense joie de nous déclarer en mairie ; lorsque nous nous marions, nous allons fièrement demander la publication des bans à cette même mairie. Pour notre décès, les formalités incombent à notre famille et pour certains de nos proches, nous savons que cela leur sera pénible, leurs croyances et leur sensibilité les mettant en état de faiblesse devant la disparition de l’être cher . Dans de mauvaises circonstances et pour des  familles déchirées, c’est encore pire.

 

Lorsque j’ai pris la décision d’accomplir la démarche qui consiste à rédiger un testament obsèques auprès d’une entreprise sérieuse de Pompes Funèbres, j’ai ressenti une grande libération, une joie profonde de décharger les miens de la «  destruction » de ce corps que j’avais loué pour un certain nombre d’années auprès de Dame Nature. J’ai pu choisir les modalités de cette opération en toute liberté et pour un tarif qui m’a semblé justifié. J’ai préféré agir ainsi, en pleine possession de mes capacités intellectuelles et physiques, à l’âge de 63 ans , plutôt qu’attendre qu’un malheur inévitable vienne m’en empêcher.

 

Beaucoup de mes contemporains et compatriotes connaissent encore la peur de la mort, voire une véritable aversion pour tout ce qui touche à ce sujet lorsqu’il s’agit de projeter leur pensée dans ce qu’ils pensent être la fin de leur existence et de celle de leur conscience. Le temps n’est pas venu, semble-t-il, de remplacer les anciennes traditions par d’autres conceptions telles que celles qui sont professées en Orient ou dans les tribus dites primitives. Je respecte la liberté de chacun, et même si mon esprit habile aux connaissances « lucides » est en mesure de témoigner, je ne dirai rien qui puisse choquer ou contredire qui que ce soit qui n’est pas demandeur.

 

J’ai vu la souffrance d’enfants mis devant la responsabilité de décider de débrancher leur papa ou leur maman à la demande des services hospitaliers, je ressens l’impact que peut représenter la dispersion des cendres pour une âme sensible, alors si comme moi ceux qui liront ces lignes sont touchés par l’amour de leurs enfants , de leur famille, qu’ils pensent à leur témoigner à leur tour leur amour à eux. Nos enfants ne sont pas le prolongement de nous-mêmes, nous n’avons pas à les contraindre car nous ignorons ce qu’ils ont vraiment au fond de leur cœur .

 

Nous sommes responsables, c’est notre liberté, n’imposons pas aux autres le poids de nos erreurs de jugement.

 

merci

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique